Bilan après 1 an de freelance

Mis à jour : janv. 30

Le grand saut sans parachute :

Qu'est-ce que le grand saut sans parachute ?

Quand je me suis relancé en freelance après 1 an et demi de salariat pour éponger mes dettes (ma première année de freelance avait très bien commencé mais s'est complètement casser la gueule à la fin). J'ai cherché par tous les moyens à être au chômage et autoentrepreneur en même temps. Un bon parachute qui permet d'avancer sans craintes dans le monde du freelance car quoiqu'il arrive les revenus sont assurés par le chômage.

Sauf que c'est pas si facile, d'obtenir le chômage ! Si j'ai démissionné car mon entreprise n'acceptait pas les ruptures conventionnelles pour obtenir le chômage. C'est pour cela que je devais trouver un cdd (pour rester salarié puis toucher le chômage à la fin du cdd). Sauf que dans mon secteur, il y a 100 fois plus de cdi que de cdd. Et quand il y avait des CDD c'était pour plus de 6 mois. C'était hors de question, j'ai quitté mon CDI pour me relancer, si je prends un CDD aussi long c'est sans fin. Pendant cette période où je cherchais un CDD je continuais mes activités de freelance...et ça marchait plutôt bien.


J'ai fait quelques entretiens en traînant des pieds rien ne me donnait envie, je savais que ma place n était pas là-bas. Après quelques réflexions je me suis donc décidé à faire le grand saut sans parachute. J'avais une petite réserve (très petite) de côté, de quoi tenir 2 mois sans revenus. Ce n'est pas les CDI qui manquent si j'avais le moindre pépin, je pouvais en trouver un en moins de 2 mois.


Et ça fait 1 an que ce grand saut sans parachute dure ! J'ai toujours ma petite réserve et pour l'instant je n'ai jamais songé à reprendre un boulot de salarié.

Le networking :



Si les grands sauts sans parachute durent c'est bien grâce à mes clients ! Et oui le meilleur parachute que l'on puisse avoir c'est la capacité à se trouver des clients. Pour moi pendant un bon moment c'était le networking. Vous connaissez sûrement ces club d'affaire Dynabuy, BNI, Optimrezo. J ai choisi donc Dynabuy pour trouver mes clients. Contrairement à d'autres réseaux Dynabuy va droit au but des tours de tables avec des dirigeants et rien d'autres (pas de bla, bla, d'atelier ou de motivation) ! Pas d'obligations et pas d'engagement, on vient pour networker et c'est tout ! Un réseau que je trouve encore aujourd'hui assez efficace ! Avec la bonne cible : des dirigeants de PME/TPE avec des petits sites sur leurs cartes de visites qui ne demandent qu'à être référencé. 90% d'entre eux ne font rien de leurs sites internet et s'ils se rendent à Dynabuy c est qu'ils ont besoin de clients.

Le pitch:


Pour exceller dans les networking, il y a pas 36 solutions, il faut un bon pitch et se démarquer. Et pour le pitch en networking j'ai du l'apprendre sur le tas. Il a tout de suite plutôt bien fonctionné et je l'ai affiné au fil des mois.

Au début c était :

"Bonjour, je m appelle Joel Tagheu et je suis consultant en référencement Google.

Quand vous avez un besoin, vous faites forcément appel à un amis ou à Google !

Et c'est pareil pour vous prospects, ils font soit appel à un amis soit à Google je ne connais pas tous les amis de vos prospects mais je peux vous mettre en 1ère page de Google"

Voilà mon pitch et à l'époque il faisait mouche. Puis je l'ai affiné au fil des networking. Malgré ça je savais qu'il me manquait quelque chose. Même si le pitch plaisait les clients n'avait pas forcément l'envie ou le budget pour faire du référencement...

Les ateliers :


J ai donc décidé de créer mes propres ateliers. Quoi de mieux qu'un atelier sur le référencement pour trouver des cibles intéressés par le référencement ? J avais vu juste les gens qui venaient à mes ateliers possédaient un site et voulaient le référencer ! Sauf qu'ils n'avaient pas forcément le budget. Il y avait encore pas mal d'indépendant ou de futurs indépendants hésitants. Préparer un atelier et relancer les prospects demandaient du temps et une certaine logistique. Quand j'y repense la solution était sous mes yeux : la formation. Les indépendants font tout, tout seul. J'aurais donc du les former au référencement avec des tarifs à l'heure plus attractifs. Et puis je n'avais pas réglé ce sentiment d imposteur.

Le comble du consultant en référencement :


Et quelle était ce sentiment d'imposteur ?

C'est simple je vendais du référencement alors qu'en dehors de mes clients je n'avais aucun site référencé ! Mon propre site n'étais pas référencé ! Peu de personne me faisait la remarque mais au fond de moi je savais que ça n'allait pas.

Mais comment faire ?

Comment moi petit indépendant j'allais rivaliser avec des gros agences et me positionner en 1ère position sur "consultant en référencement" ? Avec quel budget? En combien de temps ? Comment communiquer et me distinguer des autres? De quoi parler? Qu'est-ce que je vais publier d'intéressant sur le référencement qui n'a pas déjà été publié ailleurs ?

La spécialisation :

Que ce soit dans le référencement, dans le marketing ou dans le business. "Money is in the niche" comme dit Gary Vaynerchuck ou Yann Le Nen qui le rabâche dans quasiment toutes ses vidéos. C'est donc en me spécialisant que j'ai trouvé la clef :


Ne s'adresser qu'à des personnes possédant des sites Wix !


Car comme je l'ai détaillé dans un autre article les clients qui me plaisent et me correspondent sont en majeure partie des utilisateurs de Wix (des PME/TPE et Indépendants).

Et puis quoi de mieux pour se démarquer de parler d'un des cms les plus utilisés mais aussi un des plus détestés et dénigrés.

90% online :

Quand j'applique toutes ses compétences sur un secteur bien niché, on peut créer une véritable machine de guerre ! Le Seo, adwords, Facebook et l'emailing sont bien plus efficaces, quand on a une cible très spécifique. Et c'est ce que j'ai ! Aujourd'hui  grâce à ma spécialisation ça doit faire bientôt 6 mois que je n'ai pas remis les pieds dans un networking. Car quasiment tous mes clients viennent d'internet je n'ai plus besoin de me déplacer pour chercher des clients ! Il était temps pour moi le consultant qui vend du référencement !

Pourquoi je ne veux plus travailler avec les grandes entreprises :



Avec ce titre je prends des gros risques mais j'assume (adieu les gros contrats bien juteux) ! Les grandes entreprises ont une fâcheuse tendance à vouloir tout imposer et manquer de souplesse. Et c est pour cela qu'elles ne correspondent plus à mon état d'esprit. Je préfère avoir 100 traiteurs et plombiers que d'avoir 2 gros contrats avec des entreprises du CAC40. Avec les petits on avance plus vite, je leurs apprends et ils m'apprennent aussi. L'échange est mutuelle, il n'y a pas de liens de subordination.

Du SEO ou du SEA est bien plus impactant sur une TPE/PME que sur une boîte qui a déjà 50 pubs télé, radio et affiches publicitaires. Entre enrichir légèrement une très grande boîte et permettre à un indépendant de prendre des vacances, humainement mon choix est fait !

Mes influences :



Dans mes influences je citerais quelques chaînes YouTube qui m'ont permis de rester motivé quand j'étais salarié. L'avantage c'est que ces chaînes YouTube peuvent être écoutées sans être regardées ça s'apparente plus à des podcasts:

Pour les freelances ou plutôt les consultants indépendants (c'est pas exactement la même chose) : Yann Le Nen qui ne parle que des freelances donc pleins conseils pointus et précis. J'ai acheté beaucoup de ses formations je n'en ai pas regretté une seule !

Pour le marketing et construire une audience : Marketing Mania ! Que dire de lui ? Aussi très concret et pointus dans son domaine qui est les conversions et l'audience. Les deux clefs les plus importantes pour s'en sortir sur le web et être libre financièrement.

Pour aller plus loin et grossir : Oussama Amar, le co-fondateur de The Family et toutes ses interventions. Ce mec est incroyable je ne suis pas dans l'univers des startup mais ces précieux conseils donnent une idée et une orientation pour scaler son petit business de freelance.

Antonin Archer - nouvelle école : C'est pour moi le meilleur podcast français et le plus inspirant. Que ce soit pour le business, le sport, l'art ou n'importe quel domaine. Ce podcast est une mine d'or. Il est beaucoup moins concret et technique que les trois précédents mais il en vaut le détour. Je n'en dirais pas plus aller le voir !


Ce qu'il faut retenir de mon année de retour en freelance.

Le stress constant :

Avant de vous lancer vous devez comprendre qu'au début, vous aurez un stress constant de ne pas savoir combien vous allez gagner à la fin du mois.

Vous n'avez pas le moindre repère en dehors de votre compte en banque. Rien ne prouve quoique ce soit dans le monde du freelance. C'est la jungle ! Vous pouvez avoir 50 prospects par semaine et 0 clients signés ou l'inverse 2 clients signés sur 3 prospects. Tant que vous n'avez pas une stratégie, une spécialisation, une audience votre chiffre d'affaire c'est les montagnes russes !

Vous pouvez publier 2 articles sur les réseaux sociaux par jour pendant un mois et n'avoir aucun retour ! Puis un autre jour on vous contact sur LinkedIn et vous explosez le statut auto entrepreneur annuel en moins de 5 mois (vécu) alors que vous n avez jamais rien fait sur LinkedIn.


Vous pouvez aussi avoir de nouveaux clients tous les mois, enchaîner atelier, networking, travailler 70h/semaine et vous retrouvez à emprunter de l'argent pour vous nourrir (vécu aussi).


Pour surmonter ce stress vous devez avoir une audience, un process calibré qui vous rapporte des clients ou prospects de manière automatique. Et le référencement peut-être une des solutions.

Voici avec du recul quelques erreurs que j'aurais pu éviter dans mon année de freelance :

En freelance :

- Pas se spécialiser plus tôt - Dire oui à tous types de projet - Ne pas penser à l automatisation des tâches - Ne pas penser à la sous-traitance

Quand j'étais en CDI avant de me lancer tout en sachant que j'allais retourner en freelance : - Ne pas travailler davantage sur les sites de niche (je gagne des revenus de l'affiliation Amazon tous les mois de manière passive, c'est mon activité la plus rentable !) - Chercher des clients au lieu de chercher une audience (l'audience permet de ramener des clients de manière régulière et automatique, pensez-y dès le début de votre activité) - Ne pas communiquer régulièrement - Ne pas avoir pensé à créer et référencer son propre site

Parce que dans une vie d'entrepreneur il n'y a pas que des erreurs, il y a aussi des réussites :

Mon pitch en networking Mes ateliers Les nombreux retours clients suite à mes formations :

Ma spécialisation (je vis quasiment de Wix aujourd'hui) Mes sites de niche (des revenus sans rien faire) Travailler moins pour gagner plus ! (grâce à ma spécialisation et les différents leviers que j'ai mis en place pour toucher les utilisateurs Wix. Je travaille beaucoup moins qu'avant et je gagne plus !)

Mes outils :

Freebe.me un bijou pour les freelances : facturation, devis, déclaration auto entrepreneur, évolution du C.A, tout y est dans un outil !

Seobserver incontournable c'est pour moi le meilleur logiciel de référencement ! Il permet de faire tellement de chose au niveau de l analyse de la concurrence et du netlinking. Dans mes connaissances en référencement il y a eu un avant et un après cet outil.

Wix Que dire sur Wix si ce n'est que c'est le meilleur cms pour se lancer ! Tout a été pensé pour faciliter la vie des nouveaux entrepreneurs que vous gérez une boutique physique ou que vous soyez freelance tout est à porter de quelques clics sans code ni installation de plugins supplémentaires. Je viens de wordpress et pourtant j'ai fait de Wix ma spécialité contrairement à beaucoup de monde j'ai testé les deux et je sais de quoi je parle ! Wordpress permet de faire plus de chose à condition de vous surcharger de plugin mais Wix est plus simple, va droit à l'essentiel et vous n'avez pas besoin de plus quand vous débutez.

Pour ceux qui veulent se lancer avec Wix et avoir une visibilité sur le web je vous propose des formations personnalisées en ligne.


Accédez aux formations en référencement Wix


J'espère que cet article vous a plus n'hésitez pas à émettre vos critiques, impressions et encouragements dans les commentaires.

Téléchargez la Formation Gratuite en Référencement Wix